Darktable mise à jour 3.4.0

______________________________________________________________________

            Page de présentation 

  Accueil  –  Ateliers  –  Tutoriels  –  Téléchargements  –  Contact

______________________________________________________________________

Nouvelle version de darktable 3.4.0 du 25 octobre 2020.

Télécharger – darktable-3.4.0-Windows 64 Bits. Avec le manuel PDF en Français.

 

Nouvelles fonctionnalités et modifications

Certaines parties de l’interface graphique ont été retravaillées dans cette version pour compléter la refonte effectuée dans la précédente version 3.2 afin d’assurer une intégration transparente (couleur, espacement). Les combo-box en sont un bon exemple.

Un bouton de mise au point a été ajouté dans les vues de la table lumineuse et de la chambre noire, qui complète le raccourci clavier existant. Le focus- culminant aide à visualiser la profondeur de champ dans une image en matérialisant les bords nets.

Un meilleur retour visuel est fourni lors de la modification de l’ordre des modules par glisser-déposer.

L’algorithme d’ondelettes a amélioré les performances.

Une nouvelle info-bulle a été ajoutée aux éléments du module de pile d’historique de la chambre noire, affichant une liste des changements de paramètres individuels à chaque étape. Cela peut notamment aider à localiser les ajustements involontaires dans les modules avec de nombreux onglets, tels que la RVB filmique ou les paramètres de fusion paramétrique. Cette fonctionnalité était basée sur les améliorations d’introspection sous le capot fournies dans la version 3.2.

Les modules de traitement ont maintenant une nouvelle info-bulle, accessible en survolant leur en-tête, contenant un résumé de ce qu’ils font, comment ils fonctionnent, dans quel espace colorimétrique ils opèrent, s’ils attendent linéaire, non linéaire, d’affichage ou de scène. Entrée référée et quel type de sortie ils produisent. Cela aidera les utilisateurs à créer des pipelines cohérents lors de la réorganisation des modules, en exposant les hypothèses sur lesquelles chaque module est construit et en fournissant un résumé de la documentation intégrée à l’application accessible hors ligne.

Les modules de traitement ont été mis à jour avec des noms d’alias et des listes de mots clés qui sont utilisés dans la recherche de groupe de modules. En conséquence, une recherche de module peut être effectuée en utilisant les noms exacts, des synonymes (par exemple «dehaze» pour «haze remove») ou des fonctionnalités. Par exemple, la recherche de «saturation» renverra tous les modules qui peuvent effectuer des réglages de saturation.

L’importation d’images à partir de cartes mémoire n’utilise plus l’API g Photo. Cela devrait maintenant être plus stable sous Windows.

De nombreux changements ont été apportés aux modules pour permettre des panneaux plus étroits.

Le filtre bilatéral (utilisé en contraste local, par exemple) a été amélioré pour de meilleures performances.

Le bouton de réinitialisation dans le module d’historique peut maintenant être utilisé pour supprimer la pile d’historique.

Ctrl+ En cliquant sur la «pile d’historique de compression» tronquera l’historique sans le compresser.

Le module d’exportation propose de nouvelles options pour spécifier les dimensions maximales des pixels de sortie à l’aide d’un facteur d’échelle ou d’une taille d’impression (cm ou pouces) et DPI.

Le module Filmic RGB dispose de nouvelles vues graphiques pour aider les nouveaux utilisateurs. Ces vues incluent une vue de courbe de base par défaut en échelles linéaires et logarithmiques, cohérente avec le module de courbe de base, et une vue de système de zone qui montre le mappage de la plage dynamique entre la scène et l’affichage des niveaux de gris. Toutes les vues ont des légendes optionnelles, qui peuvent être activées pour les nouveaux utilisateurs et désactivées pour les utilisateurs expérimentés à la recherche de plus d’  espace graphique.

La modification de la préférence de flux de travail des pixels (aucune, par rapport à l’affichage, par rapport à la scène) ne nécessite plus de redémarrage.

Le cache du canal de pixels peut être affiné pour de meilleures performances.

Le module de balance des blancs peut désormais afficher des curseurs colorés avec deux modes disponibles: «couleur illuminant» ou «émulation d’effet».

Des écrans combo-box plus compacts ont été ajoutés à certains modules.

Dans le module de collecte, la liste déroulante des propriétés de la collection est désormais regroupée, ce qui facilite la recherche de la propriété sur laquelle vous souhaitez filtrer.

La prise en charge de la lecture des TIFF flottants 16 bits (demi) a été ajoutée.

Le mélangeur de canaux est obsolète (désormais remplacé par le nouveau module d’étalonnage des couleurs)

Le sélecteur de couleurs global a été retravaillé et est désormais doté d’une interface graphique améliorée. Les couleurs peuvent maintenant être affichées en LCh ou HSL.

Toutes les préférences modifiées par l’utilisateur (celles qui diffèrent de leurs valeurs par défaut) sont maintenant indiquées par une petite puce.

Une nouvelle préférence a été ajoutée pour vous permettre de masquer les préréglages intégrés.

Tous les modules avec une liste (styles, informations d’image, etc.) peuvent être redimensionnés avec « Ctrl + molette souris ».

La copie d’historique a été modifiée pour n’inclure que les modules sûrs. Les modules tels que «point blanc / noir brut» et «pixels d’échelle» ne sont plus copiés, par exemple. Pour copier de tels modules, utilisez le bouton «copier des parties…». Notez que les modules non sécurisés ne sont pas sélectionnés par défaut dans la boîte de dialogue résultante.

Un nouveau filtre guidé indépendant de l’exposition a été introduit dans le module d’égalisation de tonalité. Cela résout l’inconvénient algorithmique du filtre guidé régulier (flou de surface sensible aux contours), qui a tendance à trop lisser les basses lumières et les reflets sous lisses. Ces filtres sont utilisés par l’égaliseur de ton pour appliquer une compression de contraste globalement sur l’image sans réduire l’acutance perçue pour les détails locaux.

La prise en charge des niveaux de gris a été ajoutée pour le  format AVIF.

Les préférences «Écrasement DPI de l’écran » et «compromis vitesse / qualité pour dessiner des images» ont été combinées en un seul nouveau mode de performance pour les ordinateurs lents. Dans ce mode, les pouces sont calculés avec un DPI inférieur et utilisent un algorithme de dessin plus rapide.

Toutes les valeurs des préférences enregistrées sont vérifiées pour détecter d’éventuelles corruptions de données. Les préférences ayant un min ou un max sont validées pour s’assurer qu’elles sont dans la plage appropriée. Toutes les préférences détectées avec une possible corruption des données sont automatiquement réinitialisées à leurs valeurs par défaut.

Prise en charge d’AVIF > = 0.8.2 (pas de prise en charge des anciennes versions).

Afin de se prémunir contre l’écrasement des styles lors de leur exportation, une boîte de dialogue s’affiche pour permettre à l’utilisateur de confirmer ou d’annuler l’action.

Les curseurs de canal de sortie pour le masquage paramétrique sont désormais masqués par défaut.

L’affichage d’avertissement de surexposition a été amélioré. À partir de darktable 3.2.1, il montrait des pixels pour lesquels toute valeur de canal RVB était inférieure à 0,1% ou supérieure à 98%, en supposant qu’ils seraient coupés lors de l’exportation finale, ce qui est faux. Ce mode a déclenché de nombreux faux positifs qui ont inutilement alarmé les utilisateurs qui les ont pris très au sérieux, mais ont également montré des problèmes de sursaturation et de surexposition. Cela vient avec 4 modes possibles:

« Tout canal RVB » est le même que l’avertissement précédent de «surexposition».

« Luminance uniquement» affiche par défaut des pixels plus sombres que -12,67 EV (point noir sRVB en codage d’entiers 8 bits) ou plus clairs que 99%

« Saturation seulement» indique tout pixel trop saturé pour sa luminance actuelle, ce qui signifie qu’il est hors de la gamme.

« Gamme complète» montre une combinaison des 3 modes précédents pour une vérification de contrôle globale.

Ces modes permettent à l’utilisateur de prendre les mesures appropriées: réglages d’exposition pour corriger l’écrêtage de luminance ou réglages de saturation pour corriger l’écrêtage de gamme.

Un nouveau préréglage a été ajouté au module de réduction du bruit (profilé) pour supprimer uniquement le bruit de chrominance en utilisant le mode ondelettes.

De nombreux modules ont été retravaillés pour obtenir de meilleures performances sur le processeur en réorganisant et en améliorant le code OpenMP. Les modules sont Liquify, Shadows and Highlights, Reconstruction RVB filmique , RAW Denoise, Borders, High Pass.

L’histogramme a été amélioré pour les performances, en particulier la vue du journal.

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.